LA FABRIQUE D'IDÉES DÉMOCRATES

Pour un projet alternatif !
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Vacances Camping : code promo 30€ + annulation ...
Voir le deal

 

 Suppression du bac ES ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Benoît Charvet
Admin
Benoît Charvet

Messages : 47
Date d'inscription : 17/01/2008
Age : 31
Localisation : Paris

Suppression du bac ES ? Empty
MessageSujet: Suppression du bac ES ?   Suppression du bac ES ? EmptyMar 29 Jan - 15:39

Trouvé sur Facebook :

Citation :
Les temps sont graves pour l'Education Nationale.
Là ce n'est ni une réformette, ni une petite loi mais bien un danger considérable qui menace le bac ES: sa suppression!!!
Depuis longtemps, l'etablishement de droite ou de gauche est hostile au bac ES.
Xavier Darcos a annoncé qu'il voulait supprimer le BAC ES à plusieurs reprises.
http://www.apses.org/spip.php?article771
Monsieur Darcos devrait pourtant savoir que les classes préparatoires mènent plutôt une politique en faveur des S.
A part les classes préparatoires ENS Cachan, ECE et pour les spécialités maths B/L.
Et encore même pour des ECE, certains lycées préfèrent les spé maths.
Pour que la situation change, il faudrait que le gouvernement ouvre un peu plus les filières économique aux ES et même aux L et qu'elle ne soient pas réservées uniquement aux S.
Ou encore mieux, Michel Rocard, membre d'une commission gouvernementale sur la condition enseignante a critiqué l'enseignement de l'économie au lycée.
Il la juge archaïque et "responsable du blocage du dialogue social dans nore pays".

Lisez cet article:
http://www.lefigaro.fr/actualites/2008/01/07/01...
Voilà ce qui ne plait pas dans les cours d'économie:
"La polémique est récurrente depuis cinq ans dans les milieux libéraux et patronaux. En novembre 2006, le Medef recommandait ainsi une révision des manuels scolaires et une initiation à l'entreprise dès le plus jeune âge afin de créer une «culture favorable à l'entrepreneuriat».

Positive entreprise, une petite association libérale, dénonce une approche de l'enseignement teintée d'«idéologie marxiste». La solution, selon elle : intégrer les chefs d'entreprise dans l'écriture des programmes. La proposition n'a pas manqué de susciter l'agacement de l'Apses, pour qui la définition des programmes est de la responsabilité des enseignants. Pour Sylvain David, son président, l'objectif n'est pas de «promouvoir la conception de tel ou tel acteur de la vie économique» mais de fournir aux élèves des connaissances scientifiques. Le débat idéologique n'est pas près de s'éteindre.
"

D'abord, Robien dit:
"Un lycéen doit apprendre «à connaître le monde du travail, de l'entreprise, la situation de l'emploi au plan national, européen et régional», a-t-il dit."
Nous voyons bien l'ignorance de Gilles de Robien, il ne connait même pas le programme d'ES. Tout ce qu'il dit est au programme.
Enfin, la droite soutenue par le Medef reproche aux enseignants de SES de ne pas nous donner une bonne vision de l'entreprise.
Les professeurs donnent un point de vue neutre et aident les élèves à avoir l'esprit critique, ils n'ont pas à faire la propagande d'une idéologie qu'elle soit marxiste ou libérale. Le but des professeurs est d'enseigner pour permettre aux élèves de savoir comment fonctionne l'économie et aussi la sociologie.
Si on supprime les cours d'économie au lycée, il n'en restera que pour certaines filières privilégiées (sciences-po par exemple) et surtout aux écoles de commerce.
Or dans les écoles de commerce, l'enseignement de l'économie est séparée de la dimension sociale et teintée idéologiquement pour donner goût à l'entreprenariat comme le veut le Medef.
L'etablishement est inquiété car les cours d'économie permettent à une partie du peuple de comprendre les rouages de la société.
Enfin, il faut rajouter ça la vision financière du gouvernement. Faire des économies en supprimant les professeurs de SES.

Il est utile de rappeller que ceux qui choisissent le bac ES ont un profil différent, ce ne sont ni des lettreux ni des scientifiques mais des économistes et des sociologues.

Nous devons tous être concernés élèves, professeurs, parents, chefs d'entreprise.

Enfin, je vous conseille de lire cet article de l'apses et vous verrez que le bac ES est bien loin d'être un bac sans débouchés:
http://www.apses.org/spip.php?article779
Revenir en haut Aller en bas
http://ben3002.blog.20minutes.fr
P-O



Messages : 18
Date d'inscription : 17/01/2008
Age : 48
Localisation : Paris et Essonne

Suppression du bac ES ? Empty
MessageSujet: Re: Suppression du bac ES ?   Suppression du bac ES ? EmptyMar 29 Jan - 23:01

bonsoir,

curieusement c'est la seule filière qu'on veut supprimer.
Pourquoi dans ce cas, ne pas supprimer les filières scientifiques ? littéraires ?

Les sous-jacents dogmatiques apparaissent clairement : éviter de donner aux élèves/étudiants des outils d'analyse qui leur permettent de comprendre la réalité du monde du point de vue économique et social.
Comme ça été dit dans l'article, l'éducation nationale n'a pas à donner une vision positive ou négative d'une catégorie ou d'un acteur socio-économique mais permettre une analyse la plus objective possible.
Cette idée de suppression de la filière ES me semble aller de pair avec une ide suppression progressive de l'histoire de la pensée économique dans les filières universitaires en sciences écos. Dans quel but ? Eviter de mettre en évidence d'autres modèles économiques que le modèle dominant et même parmi le modèle dominant la réalité du contenu par rapport à la réalité.
Exemple : on nous parle de la libre concurrence en se basant sur la théorie d'Adam Smith et de la main invisible du marché. Dans la politique actuelle, cela a pour implication du "laisser faire", le marché trouvera bien son équilibre seul. Or dans la théorie de Smith, le marché doit être hyper concurrentiel, avec une multitude d'entreprises sans position dominante. Regardez les grands marchés sectoriels et voyez si c'est le cas ? exemple la téléphonie mobile qui est en fait un oligopole, quelques entreprises dominantes sur le marché. Bien loin de la théorie de Smith.
en supprimant une telle matière, on évite à l'économiste de prendre du recul par rapport à la réalité économique et sociale.

La suppression de la filière secondaire ES va dans le même sens.

je précise mon cursus
Bac B (donc aujourd'hui ES), Maîtrise Sciences économiques et DESS Commerce extérieur

autre précision : ma formation ne m'absolument pas enfermé dans un domaine, étant aujourd'hui informaticien, analyste développeur dans le domaine de la gestion comptable.
d'une manière générale, ma formation a permis de me donner des méthodes de travail et d'analyse qui me servent quand mon travail actuel.

P-O
Revenir en haut Aller en bas
 
Suppression du bac ES ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA FABRIQUE D'IDÉES DÉMOCRATES :: Les onze thèmes clés :: École, université, recherche-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser